Mathieu Nicod
0
commentaires

Comment créer un sondage ?

Partagez sur :

Créer un sondage peut sembler aisé à première vue, mais il est impératif de respecter certaines règles pour s’assurer de résultats utiles et exploitables.

Créer un sondage : principes statistiques

Pour qu’un sondage présente des résultats utilisables, il est nécessaire d’avoir un échantillon représentatif de votre cible.

Si vous créez un sondage d’opinion classique, en plus de la taille de la population dans votre cible, vous devez tenir compte d’autres facteurs :

  • La marge d'erreur
  • Le niveau de confiance
  • Le taux de réponse estimé

En appliquant un simple calcul, vous obtiendrez une estimation du nombre d’invitations minimum requis pour obtenir des résultats représentatifs de votre population, et donc exploitable.

Pour vous aider, vous trouverez à cette adresse un calculateur de taille d’échantillon.

Bien entendu, si vous souhaitez réaliser un simple sondage pour recueillir l’avis de vos clients sur un nouveau produit par exemple, vous n’avez pas besoin de vous préoccuper d’un échantillon statistique représentatif.

Sauf si le nouveau produit est destiné à une frange spécifique de la clientèle (comme un vêtement pour femmes enceintes par exemple).

Pour plus de détails sur la définition d’un sondage, consultez notre article à ce sujet.

Créer un sondage : évitez les biais

Soyez le plus précis possible dans vos questions, ne laissez pas la place à l’interprétation. Ce qui vous semble clair peut ne pas l’être pour la personne qui recevra le sondage.

Lorsque vous créez un sondage, ne demandez pas plusieurs choses dans la même question, soyez le plus spécifique possible. Plus la question sera claire et simple, moins l’effort sera important pour le sondé, plus la réponse sera précise.

Évitez les biais de perception : par exemple, difficile de contredire un argument d’autorité et d’être en désaccord avec un spécialiste. Ne posez pas une question comme « Comme l’a déclaré le professeur renommé X ou Y, êtes-vous d’accord avec etc… »

De même, il est possible d’être influencé par les réponses aux questions précédentes (biais de logique).

Si vous déclarez être satisfait par un service, mais que l’on vous demande immédiatement après si vous songez à en changer, vous pencherez naturellement vers le non.

Pour éviter tout biais lors de la création d’un sondage, il est recommandé de ne pas poser ce genre de questions à la suite.

Globalement, ne négligez pas le positionnement des questions dans votre sondage. Nous l’avions déjà mentionné lors de cet article sur le calcul du CSAT (lien) : une note de première intention, au début du questionnaire, est plus spontanée pour le sondé qu’une demande d’évaluation en fin de questionnaire.

Pour plus d’informations sur l’analyse des résultats d’un sondage, consultez notre article dédié.

questionnaire de satisfaction

Créer un sondage : quelques conseils

N’oubliez jamais de tester le questionnaire avant de l’envoyer ! Un œil extérieur vous permettra de vérifier que tout fonctionne de manière fluide, comme vous le souhaitiez.

Si vous souhaitez créer un sondage ponctuel sur une thématique précise, avec un nombre de répondants limité et peu de questions ouvertes, il existe aujourd’hui des outils en ligne pour créer soi-même ses sondages et les envoyer ensuite par email.

En revanche, si vous avez besoin d’aller plus loin dans l’analyse de la voix du client, monitorer de nombreux points de contacts en continu avec des milliers de verbatims clients, il est plus judicieux de passer par une véritable solution de monitoring de l’expérience client en continu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *